Les Sites Naturels d'Escalade

Depuis 1986, et la création de la FFE qui s'est rapidement rapprochée de la FFM pour devenir FFME, le Comité départemental de l'Isère a soutenu et porté la gestion des sites naturels d'escalade grâce à l'implication des équipeurs dans le monde fédéral. Dans les années 90, c'est le premier Plan d'aide de 40000 Francs, subvention du Conseil général de l'Isère, et la mise à disposition d'un cadre technique, Alain Rebreyend, par le ministère de la Jeunesse et des sports.

Le Comité départemental est toujours sur cette lancée, devenu l’interlocuteur principal en termes d’équipement et de gestion des sites auprès des collectivités locales et des organismes officiels.

Le Comité gère soixante et un sites sur la centaine recensée...

Pour cela, outre le contrat d'objectif signé avec le Conseil départemental de l'Isère, le Comité peut compter sur la Direction départementale de la cohésion sociale, de nombreuses communes et bien sûr les grimpeurs qui achètent Ze Topo, dans lequel son référencés les sites de pratique.

Un blog accompagne ce topo avec les mises à jour, les informations importantes sur les conditions et restrictions temporaires d'accès à certains sites et un récapitulatif régulier des actions entreprises par le Comité en matière d'entretien des SNE (voir le blog de Ze topo)

Equipement 2014/2015

Un contrat d'objectif a été signé entre le Comité et le Conseil départemental. Il n’y a donc plus de demandes de subventions à déposer et ce fonctionnement donne de la visibilité à plus long terme. Une enveloppe financière est votée régulièrement le Comité reçoit deux versements par an. Pas de remise en cause suite au changement de majorité des dernières élections.

La commission SNE est là pour gérer l'ensemble des sites dont le Comité à la responsabilité, pour aider au développement de nouveaux itinéraires et aussi régler les litiges. Elle se réunie une à deux fois par an et échange également par e-mails à partir des alertes reçues par Arnaud Becker, agent de développement.

Concrètement sur le terrain c'est 1361 ancrages et 192 relais qui ont été posés cette année. Il s'agit pour moitié d'actions du Comité. Le reste a été fourni aux équipeurs bénévoles pour le développement des sites. L'ensemble des informations relatives à ces réhabilitations ou créations de voies et de sites est répertorié sur le blog du topo (voir le blog de Ze topo).

Les communes ne financent pas toutes l’entretien de leurs sites. Il y a différentes modalités de gestion et différentes sources de financement pour l’entretien des SNE.

La signature récente de contrats de maintenances a pour avantage de ne plus faire supporter une éventuelle responsabilité sur le contrat licence. Du coup, le Comité départemental devient prestataire et souscrit pour cela une assurance spécifique qu'il paye 900 euros par an. L’option a été négociée par le Comité national.

Dans le prolongement de ses actions en faveur de la gestion des SNE, le Comité national de la FFME, a mis en place un système de bourse à l'équipement. Il finance les projets des comités territoriaux à hauteur de 50%, mais uniquement sur le matériel. Pour 2014-2015, a FFME Isère a reçu 2100 euros.

PDESI

Le Conseil départemental de l'Isère confie au Comité départemental FFME la gestion des sites naturels d'escalade inscrits au schéma départemental, appelé Plans départementaux des espaces, sites et itinéraires. Il s'agit de l'ensemble des sites de pratique des sports de pleine nature, que le Conseil départemental a décidé de promouvoir, de défendre, voire de développer. Une vingtaine de sites naturels d'escalade sont concernés.

Le Comité départemental FFME de l'Isère est le partenaire privilégié du Conseil départemental de l'Isère pour la gestion des sites naturels d'escalade inscrits au PDESI. Un soutien financier est associé à cette gestion.

Un contrat d'objectif a été signé entre le Comité et le Conseil départemental. Il n’y a donc plus de demandes de subventions à déposer et ce fonctionnement donne de la visibilité à plus long terme. Une enveloppe financière est votée régulièrement le Comité reçoit deux versements par an. Pas de remise en cause suite au changement de majorité des dernières élections.

Suite aux recommandations fédérales en matière de gestion des SNE, le Conseil départemental entreprend une démarche de conventionnement des sites inscrits au PDESI. La première de ce type a été signée en novembre 2015 pour le site de La Pierre Champ Bertin. Il n'y a pas pour le moment remise en cause des conventions déjà signées par la FFME.